Anaïs met les femmes sous les projecteurs

Publié par Pint of science Rennes, le 21 avril 2019   180

Xl image berthelot

Anaïs Le Fèvre-Berthelot, maître de conférences à Rennes [1], présentait avec Sophie Barel, Des Femmes aux Civilisations à l'édition 2018.



 # En quoi consiste votre travail / vos recherches ?

Mes recherches portent sur la place des femmes à l'écran et dans les coulisses des séries télévisées américaines. J'enseigne par ailleurs la culture et l'histoire des États-Unis à Rennes 2.


# Quelles sont vos dernières découvertes ?

La mise à l'écart des voix féminines à la télévision américaine s'ancre dans l'histoire des médias audiovisuels et notamment de la radio. La plus grande présence de femmes dans les équipes de production est une condition nécessaire (mais pas toujours suffisante) à la remise en cause des stéréotypes de genre à l'écran.


# Si vous n’aviez pas été chercheuse, qu’auriez-vous fait ?

Journaliste, enseignante ou diplomate.


# Qu’est-ce qui vous a poussé à participer à Pint of Science ?

Il s'agit d'une initiative originale et sympathique qui permet de faire sortir la recherche de l'université, de toucher un large public et de démystifier l'image des chercheur·e·s.

# En trois mots, comment décririez-vous cette expérience ?

Ludique, conviviale, enrichissante.


[1] EA 1796 ACE, Université de Rennes 2