Des avancées significatives dans la compréhension du fonctionnement des bassins versants

Publié par OSUR (Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes), le 6 septembre 2016   890

Xl abbott esr juol2016

Une équipe internationale de chercheurs, dans laquelle on retrouve Benjamin Abbott, Tamara Kolbe, Anniet Laverman, Jean-Raynald de Dreuzy et Gilles Pinay des laboratoires ECOBIO et Géosciences Rennes de l’OSUR (CNRS, université de Rennes 1), propose une nouvelle approche du fonctionnement écohydrologique d’un bassin versant. Ces travaux sont publiés dans la revue Earth-Science Reviews en septembre 2016 sous le titre "Using multi-tracer inference to move beyond single-catchment ecohydrology".

Selon l’UNESCO « L’écohydrologie est une science intégrative dont l’objectif est de trouver des solutions aux questions concernant l’eau, les populations et l’environnement. Selon l’un des concepts de base de l’écohydrologie, la disponibilité de l’eau dans l’espace et dans le temps est étroitement liée aux processus écosystémiques ainsi qu’aux biens et aux services que fournit l’eau douce aux sociétés. C’est la raison pour laquelle l’accent est mis sur le cycle hydrologique et sur ses effets sur les processus écologiques et le bien-être des populations ».

>>> En savoir plus