Tiques et maladies à tiques. Biologie, écologie évolutive, épidémiologie

Publié par OSUR (Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes), le 16 mars 2016   1.3k

Xl couv tiques ird2016

Grégoire Perez et Alain Butet du labo ECOBIO de l'OSUR sont co-auteurs dans l'ouvrage collectif "Tiques et maladies à tiques. Biologie, écologie évolutive, épidémiologie" paru aux éditions IRD (sous la direction de Nathalie Boulanger & Karen D. McCoy ; collection Didactiques).


Présentes dans tous les écosystèmes depuis des centaines de millions d’années, les tiques sont parmi les plus anciens arthropodes apparus sur Terre, exploitant leurs hôtes bien avant l’apparition de l’homme. Hématophages, elles sont responsables chez leurs hôtes d’une grande diversité de maladies, que ce soit par spoliation sanguine ou par transmission vectorielle de virus, de bactéries ou de parasites. Leur présence accrue dans l’environnement est à l’origine de nombreux cas d’encéphalites, de borrélioses de Lyme, de fièvres récurrentes, de babésioses… Ainsi, les infestations par les tiques et les maladies qu’elles transmettent constituent un véritable problème de santé pour l’homme et pour les animaux domestiques, tant en zone tropicale que tempérée.

Pour dresser un état des connaissances complet sur les tiques, cet ouvrage collectif adopte une approche pluridisciplinaire. Il décrit la systématique et l’évolution, la biologie et l’écologie des tiques ainsi que les relations complexes qu’elles entretiennent avec leur hôte. Les agents de maladies infectieuses transmis, les modes de transmission, les méthodes de prévention des risques ainsi qu’un état des lieux sur la lutte contre les tiques sont également présentés.

Rédigé dans un langage accessible, ce livre constitue une référence actualisée sur un thème devenu un important enjeu de santé humaine et animale. Il est destiné aux étudiants, aux chercheurs, aux médecins et vétérinaires ainsi qu’aux autorités de santé.

Les 2 chercheurs de l'OSUR ont notamment apporté leur expertise sur les sujets en lien avec (1) la dynamique des populations de tiques et la liaison avec les facteurs environnementaux et (2) la modification et la modélisation du risque de maladies transmises par les tiques.

>>> En savoir plus


Grégoire Peres Alain Butet